LinkedIn Google Plus Twitter Email

Comment mettre en pratique la conduite du changement ?

La transformation agile en question
11 Juin 2018

Grégory Montaigne, Responsable de la Practice Transformation Agile chez VISEO, et Jérôme Allix, responsable change management, étaient les invités de l’IT Management Day organisé fin avril par l’ESGI

Le 24 avril dernier l’ESGI, école supérieure de génie informatique basée dans le 12ème arrondissement à Paris, organisait son «IT Management Day » autour de la thématique de la conduite du changement.  

L’évènement avait notamment pour but de faire se croiser les étudiants et leurs futurs employeurs, au travers de conférences, mais aussi de rencontres orientées recrutement.

Les enjeux d'une transformation agile

Parmi les thèmes de cette journée, le focus a été porté sur l’agilité. C’est dans ce cadre que deux experts de VISEO se sont exprimés, évoquant les enjeux de la transformation agile. Grégory Montaigne, Responsable de la Practice Transformation Agile chez VISEO, en a présenté les grandes lignes.

« Aujourd’hui, dans le sillage de certaines technologies disruptives, mais aussi par la transformation profonde de certains socles socio-économiques, les comportements des utilisateurs changent de plus en plus rapidement. C’est pourquoi l’entreprise doit s’adapter et évoluer tout aussi rapidement », rappelle-t-il en guise de préambule.

Grégory a rappelé l’importance du changement culturel et du contexte dans les transformations en s’appuyant notamment sur une présentation synthétique du framework Cynefin de Dave Snowden.

Parmi les principaux enjeux à mettre en avant lors d’une transformation agile :

  • L’adoption d’un mindset Lean et Agile​
  • Le leadership à tous les niveaux de l’organisation
  • Pour les managers, le passage du mode « Command and Control » au mode « Trust and Support »​
  • Une meilleure collaboration entre le métier, l’IT et les opérations
  • La contractualisation agile
  • La centralisation de la prise de décisions stratégiques (peu fréquentes et à long terme) et la décentralisation de toutes les autres décisions (fréquentes et critiques temporellement) pour être efficace

Casser les silos et retrouver de la proximité

Pour Jérôme Allix, responsable change management chez VISEO, les DSI des grands groupes souffrent d’une perte de proximité avec leurs clients, les éloignant des enjeux business. Côté business, la direction informatique est vue comme un monolithe opaque et peu encline à répondre à leurs exigences (time-to-market, innovation…) ce qui les pousse parfois à faire appel à d’autres prestataires de services (phénomène de shadow IT).

Il évoque notamment la transformation agile de la DSI des fonctions supports d’une grande banque : la transformation doit se faire au bénéfice de la satisfaction des métiers (clients internes), et main dans la main avec eux.

Il s’agit avant tout de donner du sens à cette transformation, en communiquant sur les raisons et ses enjeux, dans un premier temps, afin de susciter leur envie de s’impliquer dans cette démarche.

4 étapes primordiales sont ainsi à caractériser :

  1. Mobiliser des sponsors de taille à faire « bouger les lignes » du mode fonctionnement actuel
  2. Ecouter les attentes respectives de l’ensemble des parties prenantes (métiers, DSI, opérations…), mesurer la qualité de leurs liens et identifier les pistes d’amélioration
  3. Impliquer ces acteurs dans une réflexion et des travaux collaboratifs répondant à un objectif simple : comment mieux servir mon client ?
  4. Communiquer et valoriser les premiers succès issus de ces travaux pour aller plus loin dans la transformation

Devenir agile revient donc à questionner toute de l’entreprise sur sa capacité à collaborer en dehors des silos, faire évoluer sa culture et son mode de fonctionnement.  C’est pourquoi les responsables de l’agilité incarnent désormais un rôle clé au sein l 'entreprise, en lui donnant sa dynamique interne, en revalorisant sa croissance et en instruisant sa capacité à agréger dans un seul mouvement ses propres moteurs décisionnaires et opérationnels.